Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fondatrice de l'Institut de Notre-Dame (✝ 1816)

A 7 ans, elle transmettait déjà le catéchisme à ses camarades.
A 16 ans, elle travaillait aux champs pour venir en aide à ses parents.
Paralysée à 22 ans, elle fonda, malgré cela, la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame pour l'enseignement et l'éducation des jeunes filles pauvres. Des difficultés avec les autorités diocésaines l'obligèrent à transférer sa communauté d'Amiens à Namur.
Julie Billiart- vidéo: Sainte Julie Billiart et la Mission de Sœurs de Notre-Dame de Namur hier et aujourd'hui (webTV de la CEF)
"Julie Billiart est née le 12 juillet 1751 au bourg de Cuvilly près de Compiègne dans le diocèse de Beauvais, de parents modestes. Très pieuse dès son plus jeune âge, elle est admise à la première communion à l'âge de neuf ans.
Miraculeusement guérie d'une paralysie l'ayant clouée au lit durant de longues années, elle fonde la congrégation des Sœurs de Notre-Dame en 1804, dont le but principal est l'enseignement et l'éducation chrétienne des jeunes filles pauvres.
En 1809, des difficultés l'obligent à transférer sa communauté d'Amiens à Namur où elle décède au milieu des sœurs le 8 avril 1816."
Site de l'Église catholique en Oise.

À Namur en Belgique, l'an 1816, sainte Julie Billiart, vierge, qui suscita l'Institut des Sœurs de Notre-Dame, pour l'éducation chrétienne des jeunes filles et propagea beaucoup la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus.

Martyrologe romain

Sa devise:
"Une grande foi, vivre un amour sans borne, une simplicité d'enfant".

Ti poète fait partie de la communauté de Sainte Julie Billiart

Ses poèmes me plaisent beaucoup à chaque fois,

je partage à notre communauté et nous te remercions Ti poète.

"La perte"
Les mots touchent l'âme.
Face aux drames.
Sois présent.
Même silencieux.
Un soutien.
Percevoir cela dans tes yeux.
Une perte, une douleur.
Une enclume sur le cœur.
Les larmes coulent...
Nos guiboles
Se dérobent.
Un choc! On tombe!
Le temps s'arrête
On n'entend plus.
Vide tête.
La voix se tue.
La faim coupée.
Tout semble arrêté.
Amnésie du moment.
L'esprit se protège
Avec son cortège
De souvenirs.
Ne te laisse pas mourir.
Pense aux vivants.
Honore les absents.
Croque la vie.
Fuis le pilori des mauvaises nuits.
Ti poète, Avril 2021
Tag(s) : #Partage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :